Paradis de la conserve

Réalisation : Olivier Pollet

Après des décennies de pêche excessive, l’industrie mondiale du thon s’installe aujourd’hui dans les eaux de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Dans les années 1950, cette industrie prélevait 400 000 tonnes de thon par an ; aujourd’hui, elle en pêche près de 4 millions, avec un impact humain de plus en plus préoccupant. Les tribus autochtones voient leurs zones de pêche devenir stériles et leurs terres ancestrales confisquées pour faire place à des sociétés multinationales. Destruction des bassins de pêche, perte de la biodiversité, aliénation de la terre, déplacement de villages, travail à l’usine sous-payé, prostitution contre du poisson, gouvernement corrompu… Voici à quoi ressemble le quotidien des clans basés à proximité du nouveau projet d’exploitation thonière. Une question se pose désormais : comment stopper cette course folle à la ressource ?


(Prix du Meilleur long-métrage du Pacifique décerné par Ânûû-rû Âboro) Prix du Meilleur long-métrage du Pacifique décerné par Ânûû-rû Âboro
(Sélection pacifique en compétition) Sélection pacifique en compétition

Production : Fourth World Film
 Pays : Australie / Papouasie-Nouvelle-Guinée
 Durée : 90 minutes

 Version : VOSTF
 Année : 2012